_II - blog vignette (3)

Séparation vente/conseil: Quels nouveaux accompagnements agriculteurs?

6 juil. 2021 09:01:13
Gwladys ARTUS

La dynamique, visant à déployer une offre de services de plus en plus large auprès des agriculteurs, s’est renforcée ces derniers mois. Coopératives et négoces innovent pour répondre aux attentes grandissantes de leurs adhérents et clients en termes de nouvelles productions, de contrats à haute valeur ajoutée, de gestion globale d’exploitation, d’appui technique sur les dossiers environnementaux et réglementaires... Les équipes se spécialisent face à la multiplicité des thématiques à suivre. Au cœur des pratiques agricoles : la traçabilité, pour montrer que l’on fait bien et ainsi, accéder à certains marchés.

  1. Des services sur-mesure pour chaque profil d'agriculteur
  2. Un accompagnement pour sécuriser les prises de décisions sur l’exploitation
  3. Vers de nouvelles cultures et pratiques agricoles, de nouveaux projets
  4. Enregistrer, tracer les pratiques pour accéder aux marchés

 

Des services sur-mesure pour chaque profil d’agriculteur

Photo_Cyril_Sacré_blog

« Nous sommes là pour aider nos adhérents, pour les accompagner dans le suivi et la conduite de leur exploitation, selon leurs besoins, confirme explique Cyril Sacré, Responsable Terrain au sein de la coopérative Terre Atlantique.

L’enjeu : s’adapter à chaque profil d’agriculteur pour, si possible, anticiper ses besoins. Il y a les accro des logiciels, les autonomes, les agronomes, les allergiques à la réglementation... De plus en plus, nous proposons du sur-mesure.

La réglementation et les problématiques techniques évoluent tellement vite que les agriculteurs ne peuvent pas tout connaître : nos TC non plus ! D’où la nécessité de les former, de les spécialiser sur certaines thématiques : HVE, bilan carbone pour le label bas carbone, agriculture de précision, bio... La demande d’OAD (outils d’aide à la décision) pour suivre l’évolution des maladies, des ravageurs, pour piloter l’irrigation ou la fertilisation reste forte. Tout comme la quête de solutions alternatives aux phytos. Sur des dossiers comme celui du biocontrôle, notre rôle est de conduire des essais pour faire le tri face à une offre pléthorique et dont les avantages restent encore, pour beaucoup, à démontrer ! »

 

Un accompagnement pour sécuriser les prises de décisions sur l’exploitation

Avant de déployer un nouveau service, plusieurs questions doivent être posées. Quelles sont les attentes de mon client/adhérent ? Pour quelle promesse et quel retour sur investissement ? Quels outils y associer ? Mon équipe est-elle formée pour en assurer le déploiement ? Car pour qu’une offre grandisse, elle doit être bien accompagnée.

 

Le contexte de la loi « Egalim » avec la séparation de la vente et du conseil pousse les agriculteurs vers une forte autonomie dans la prise de décision. De plus en plus, les agriculteurs recherchent un suivi global de l’exploitation pour sécuriser leurs prises de décision et gagner en performance. À côté des « traditionnels » accompagnements PAC, plan de fumure et suivi agronomique, plusieurs dossiers montent en puissance, à l’image de la HVE (Haute valeur environnementale), des filières céréales tracées, du dossier bas carbone, du digital ou de la commercialisation de la collecte. L’objectif pour l’agriculteur : gagner en sérénité, en temps et en rémunération.

 

Vers de nouvelles cultures et pratiques agricoles, de nouveaux projets

diversification-services-cooperatives-negoces-agrofournisseurs-cultures-agricoles

Nombreux sont les organismes stockeurs à développer de nouvelles cultures, le plus souvent sous contrat : blés de qualité, cultures bas carbone, cultures maraîchères pour les circuits-courts, espèces médicinales, biomatériaux ou biocarburants... Les exemples sont multiples mais visent toujours les mêmes objectifs : assurer un revenu stable et rémunérateur aux agriculteurs ; diversifier les assolements pour résoudre les problèmes d’adventices et/ou limiter l’usage d’intrants ; répondre à un marché local ou, à l’inverse, à une demande de l’export ; s’adapter aux contraintes pédoclimatiques de la région.

Certains distributeurs font le choix d’accompagner leurs adhérents sur des projets plus globaux, comme celui de la méthanisation, de l’éolien ou du solaire. Une nouvelle source de revenus à ne pas négliger.

 

 

Enregistrer, tracer les pratiques pour accéder aux marchés

L’enregistrement des pratiques et des itinéraires techniques reste au cœur du quotidien des agriculteurs. Que ce soit pour accéder à un nouveau marché, en prouvant le suivi du cahier des charges, ou pour respecter la réglementation (plan de fumure, PAC...), la traçabilité est en enjeu de taille pour les exploitations agricoles.

 

En connectant les données de l’agriculteur à celles de son partenaire agricole, Geofolia mobile répond à ces attentes. Cette application Smartphone de traçabilité permet une saisie et une consultation de chaque intervention, facilement, depuis son téléphone. Un service pour suivre en temps réel, sur une même interface, l’ensemble des pratiques de l’exploitation.

 

geofolia-mobile-suivi-parcelle-cooperative-negoce

 

 

Pas de commentaires pour l'instant