visuel-blog-ii-cv

Qu’est-ce qui fait de vous un bon TC auprès des agriculteurs ?

25 janv. 2021 10:58:42
Gwladys Artus

Marqué par un renforcement des compétences techniques et de la connaissance de la réglementation, le métier de technico-commercial agricole demande avant tout de nombreuses aptitudes humaines et relationnelles.
A travers les retours des agriculteurs et des managers expérimentés découvrez les 5 qualités indispensables des meilleurs TC.

  1. L'écoute, une des principales qualités du TC
  2. Être réactif au quotidien pour mieux servir les agriculteurs
  3. Être force de proposition sur le terrain
  4. Savoir travailler en équipe pour booster la qualité des services
  5. Savoir rassurer les adhérents ou clients au quotidien

L'écoute, une des principales qualités du TC

« Un secteur, ça ne se construit pas du jour au lendemain. Il faut mettre en place un suivi dans la durée et l’entretenir au quotidien. On doit parfois se faire le confident. Avec l'évolution du climat, les difficultés que rencontrent les agriculteurs, il faut aujourd’hui plus que jamais savoir être à l’écoute » pointe Jean-Pierre Bigot, 34 ans d’ancienneté au Comptoir Agricole en (Alsace).

 

J'apprécie quand un technico connaît le contexte de mon exploitation. Je sais qu’il ne me va pas me proposer une solution toute faite. Lionel, Céréalier dans l'Eure-et-Loir (28)

 

Être réactif au quotidien pour mieux servir les agriculteurs

Lorsqu'un agriculteur rencontre une problématique ou a besoin d'être rassuré, la réactivité est l'atout indispensable du TC. Pour être réactif, le Smartphone est son meilleur allié ! Toujours présent dans la poche, il maintient et renforce le lien avec les agriculteurs. Les applications de communication sont un moyen rapide de communiquer avec ses adhérents ou clients car elles permettent d'envoyer des flashs infos, des liens, des images, des fichiers... mais surtout de créer de l'échange. La création de groupes de discussion permet aux technico-commerciaux de répondre en quelques minutes à plusieurs agriculteurs à la fois. Un réel gain de temps et d'efficacité au quotidien.

La présence sur le terrain est essentielle. Le digital ne remplace pas les échanges en face à face avec les agriculteurs. Il est complémentaire. Jean-Pierre Bigot, TC au Comptoir Agricole

 

Découvrez la nouvelle application pour favoriser votre réactivité sur le terrain :

II - emailing lancement Doctofarm

 

 

Être force de proposition sur le terrain

Le TC doit être force de proposition pour convaincre les agriculteurs d'utiliser les meilleures solutions possibles sur le terrain. « Quand des variétés se démarquent on en parle avec les adhérents en mettant en avant nos résultats ou ceux des fournisseurs », explique Éric Raucoules, responsable d’équipe commerciale grandes cultures chez Euralis (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie). « Il ne faut pas pour autant négliger les valeurs sûres. Si un produit ne paraît pas adapté à la typologie de l’exploitation ou si les débouchés ne sont pas là, on ne le conseillera pas au prétexte que c’est une nouveauté. »

                                            

 Chaque proposition doit être adaptée à chaque agriculteur. Ce qui convient chez l’un n’ira pas forcément chez l’autre. Cela exige une connaissance fine de son portefeuille d’adhérents.

eric-raucoules

Éric Raucoules, Responsable d’équipe commerciale grandes cultures chez Euralis

 

 

                   

Savoir travailler en équipe pour booster la qualité des services

Même si chaque TC a en charge un secteur qui lui est propre, les meilleurs travaillent en équipe. Ils se tournent vers les référents techniques et réglementaires en capacité d'apporter une réponse à la fois efficace et rapide à leurs agriculteurs. "Je suis l’interlocuteur de mes collègues TC sur tous les aspects nutrition animale. Les agriculteurs prennent l'habitude d'avoir plusieurs interlocuteurs au sein des coopératives et négoces, c'est une force pour leur apporter des services de plus en plus performants et sécurisants.

 Nous sommes tous polyvalents mais chacun connaît les points forts des uns et des autres et sait à qui faire appel en cas de besoin. David Sercomanens, conseiller en polyculture-élevage au groupe coopératif Capel (Lot, Corrèze et départements limitrophes)

 

 

Savoir rassurer les adhérents ou clients au quotidien

 

temoignage-david-sercomanens

 

Dans un contexte où l’évolution constante du cadre légal génère des inquiétudes, adhérents et clients ont besoin d’être rassurés. Accompagnement et services de qualité seront les clés de succès des organismes agricoles.

David Sercomanens, rappelle : « Le cœur du métier, c’est l’accompagnement et le conseil. En production animale comme végétale, l’objectif c’est d’apporter des solutions. « Rassurer c'est répondre aux agriculteurs de façon réactive et efficace. C'est aussi proposer des services personnalisés qui correspondent à chaque exploitation agricole (PPF, OAD, cartes d'azote...)».

 


olivier-polyculteurOlivier

 

J’ai autant besoin de conseils techniques que d’être rassuré au niveau réglementaire. C’est un vrai soutien d’avoir la confirmation que je suis dans les clous quand j’interviens.

Olivier, Polyculteur-Eleveur dans les Yvelines (78)

 

 

 

Vous pouriez aimer aussi

Les articles sur Doctofarm

Pas de commentaires pour l'instant